Lebonantivirus » Centre d'assistance » Carte bancaire virtuelle : la solution pour éviter de se faire pirater sa carte bancaire

Carte bancaire virtuelle : la solution pour éviter de se faire pirater sa carte bancaire

Selon une étude réalisée par la société Symantec, en 12 mois, 85 millions d’éléments d’identités auraient été volés aux utilisateurs français dont 10% étaient des fraudes à la carte bancaire (791,8 millions d’éléments dérobés aux États-Unis), ces chiffres ne cessent d’augmenter.

La question qui se pose : y a-t-il des moyens de protection ?

Les experts en sécurité informatique proposent des conseils qui concernent le processus d’achat en ligne, mais ces conseils ne suffisent pas, c’est là qu’une carte bancaire virtuelle pourrait entrer en jeu.

Qu’est-ce qu’une carte bancaire virtuelle ? Et comment fonctionne-t-elle ?

Où obtenir une carte bancaire virtuelle ?

Dans quels cas l’utiliser ? Quels sont ses avantages ?

Cet article répond à toutes ces questions et bien d’autres…

Si vous souhaitez payer sur Internet sans communiquer votre numéro de carte réelle, cet article vous sera utile.

Qu’est-ce qu’une carte bancaire virtuelle ?

Une carte bancaire virtuelle est un numéro de carte de crédit unique qui sert à effectuer un achat en ligne. Il ne s’agit pas d’une carte bancaire classique, physique, mais un numéro généré aléatoirement via un logiciel, navigateur web ou une application mobile.

Selon la banque, le client définit le montant souhaité (similaire à un chèque) et la date d’expiration, puis il génère un numéro de carte virtuelle qui lui permet de faire un achat en ligne. Pour le marchand, il n’aura pas le numéro de carte crédit réel de client, ce qui réduit les risques de fraude à la carte bancaire.

Les avantages de la carte virtuelle ?

La sécurité : le numéro de carte virtuelle est généré pour une transaction spécifique, et ce numéro devient invalide une fois la transaction prévue terminée, selon la date d’expiration que vous définissez. De cette façon ce numéro ne sert à rien dans le cas de vol.

Les frais : le coût d’une carte bancaire virtuelle est beaucoup plus faible que celui d’une carte physique. De plus, vous ne payez pas les frais de livraison de la carte, puisque les informations sont générées par un logiciel ou envoyées par un SMS.

Le contrôle des dépenses : avec la carte virtuelle, l’utilisateur aura une capacité inégalée de contrôler ses dépenses.

L’anonymat : la carte virtuelle est parfaite pour ceux qui ne veulent pas fournir les informations de leur carte de crédit liée au compte bancaire.

Gain de temps : pour avoir une carte bancaire virtuelle, nul besoin d’aller à la banque, vous la commandez via internet.

Y a-t-il des inconvénients liés  la carte virtuelle ?

Bien qu’il y ait des avantages, il y a cependant des inconvénients qui se présentent dans deux situations :

  1. Le remboursement : pour demander un remboursement (si vous n’êtes pas satisfait d’un achat), le marchand peut exiger que le remboursement soit placé sur le même numéro de carte utilisée pour effectuer l’achat, ceci est impossible si votre numéro de carte virtuelle a déjà expiré.
  2. Le marchand exige la présentation de la carte bancaire physique : cette situation concerne des services particuliers comme la réservation SNCF ou d’hôtel et location de voiture. Supposons que vous avez utilisé un numéro de carte virtuelle pour effectuer une réservation dans un hôtel, ce dernier peut nécessiter la présentation de la carte bancaire ayant servi au paiement pour accéder à une chambre d’hôtel, ce qui est impossible avec la carte virtuelle. Il convient donc de ne pas utiliser un numéro de carte virtuelle sur ces sites.

Comment obtenir une carte bancaire virtuelle ?

Il y a deux façons d’avoir une carte bancaire virtuelle :

  1. Si vous avez un compte bancaire, vous pouvez la demander auprès de votre banque. En effet, la plupart des banques françaises proposent ce service en tant que fonctionnalité payante liée au compte client avec des frais supplémentaires qui varient de 5 à 52 euros selon la banque.
  2. Les banques en ligne sont une autre solution pour obtenir une carte bancaire virtuelle, dans le cas où vous ne voulez pas utiliser votre compte bancaire principal.

Pour bénéficier de ce service, il vous suffit d’y souscrire auprès de votre banque ou bien d’ouvrir un compte en ligne. À la suite de cela votre banque vous communiquera un identifiant et un mot de passe qui vous serviront à générer des numéros de carte virtuelle en utilisant un logiciel à installer sur votre ordinateur.

Mode d’emploi d’une carte bancaire virtuelle

Disant que vous souhaitez acheter un ordinateur portable qui coûte 800 euros dans un magasin en ligne, mais vous ne voulez pas utiliser la carte réelle liée à votre compte bancaire.

Dans ce cas, vous demandez une carte virtuelle auprès de votre banque qui vous fournit un logiciel permettant de générer des numéros de carte virtuelle. Il vous suffit donc de définir le montant total souhaité (800 euros) et la date d’expiration de la carte.

Comme il ne s’agit pas d’une carte physique, vous obtiendrez immédiatement les informations qui nécessaires à effectuer l’achat à savoir :

  • Le numéro de la carte
  • La date d’expiration
  • Le code CVV

Ces informations peuvent être générées également sur le site web de la banque via le navigateur web, application mobile ou envoyées par SMS.

Les cartes virtuelles sont fournies par VISA et Mastercard, elles sont à la fois jetables et réutilisables. Leurs plafonds changent d’un fournisseur à autre, et aussi leur durée de validité qui peut aller d’un jour à des années.

Conclusion

Vous avez bien saisi l’utilité de la carte bancaire virtuelle en ce qui concerne la sécurité bancaire, c’est un numéro virtuel qui remplace le numéro réel d’une carte de crédit qui n’est donc jamais transmis pendant une opération d’achat en ligne. Pourtant, le processus d’achat se passe comme s’il s’agissait d’un paiement en ligne par carte bancaire réel.

Ebook gratuit : 14 conseils pour mieux protéger son PC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *